Accueil

Toutes les nouvelles

Photos

Téléchargement

Liens

CROA

 

Admin

Les astéroïdes, les comètes, les étoiles filantes, les météorites

Les astéroïdes
Un astéroïde est un petit corps du Système solaire composé de roche, de métaux et de glace, de forme irrégulière et dont les dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres. Le premier fut découvert en 1801, on en dénombre actuellement plus de 560 000. Une grande partie évolue sur une orbite située entre Mars et Jupiter : la ceinture d’astéroïdes. Un autre groupement important est situé au-delà de l’orbite de Neptune : la ceinture de Kuiper. La composition des astéroïdes de la ceinture de Kuiper est plus riche en glace et plus pauvre en métaux et en roche, ce qui les apparente à des noyaux cométaires. Contrairement aux comètes les astéroïdes sont inactifs, cependant quelques-uns ont été observés avec une activité cométaire. On suppose que les astéroïdes sont des restes du disque protoplanétaire qui ne se sont pas regroupés en planètes pendant sa formation.
Certains astéroïdes croisant l’orbite de la Terre (appelés géocroiseurs) sont considérés comme objets potentiellement dangereux, à cause du risque de collision, et sont surveillés par des systèmes automatisés.



Les comètes


Une comète est, en astronomie, un petit corps du Système solaire constitué d'un noyau de glace et de poussière. Lorsque son orbite, qui a généralement la forme d'une ellipse très allongée, l'amène près du Soleil, la comète est exposée à diverses forces émanant du Soleil : vent solaire, pression de radiation et gravitation. Le noyau s'entoure alors d'une sorte de fine atmosphère brillante constituée de gaz et de particules, appelée chevelure ou coma, souvent prolongée d'une traînée lumineuse composée de gaz et de poussière, la queue, qui peut s'étendre sur 30 à 80 millions de kilomètres. Quand elles s'approchent suffisamment de la Terre ou que leur magnitude est importante, les comètes deviennent visibles à l'œil nu et peuvent être spectaculaires, elles sont alors des objets géocroiseurs. Les comètes se distinguent des astéroïdes, autres petits corps du Système solaire, par l'activité de leur noyau et leur provenance (deux réservoirs principaux : ceinture de Kuiper, nuage d'Oort ; un réservoir plus rare : l'extérieur du Système solaire). Cependant les observations récentes de plusieurs astéroïdes présentant une activité cométaire, notamment dans la ceinture principale, tend à rendre cette distinction de moins en moins évidente. Le mot comète vient du grec komêtês (Κομήτης) qui signifie « chevelu ».



Les étoiles filantes
Une étoile filante est le phénomène lumineux qui accompagne l'entrée dans l'atmosphère d'un corps extraterrestre appelé météoroïde, qui correspond à un petit corps circulant dans l'espace à des vitesses de l'ordre de 70 km/s, son orbite croisant celle de la Terre. Cette traînée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l'ionisation de l'air sur sa trajectoire, ce qui provoque la combustion de ce corps qui laisse derrière lui un sillage de gaz ionisé, le plasma. Ce phénomène est du principalement à la compression de l'atmosphère en avant du corps supersonique et non à la friction. L'étoile filante est une fine poussière cosmique qui est vaporisée entièrement avant d'atteindre le sol tandis que le bolide, météoroïde de masse et taille importantes, produit un disque lumineux intense lors de sa rentrée atmosphérique. Ce bolide peut exploser, généralement à 90 ou 70 kilomètres d'altitude ou atteindre le sol (bolide lui-même ou les fragments issus de son explosion), devenant une ou des météorites. Le phénomène se passe généralement entre 120 et 85 kilomètres d'altitude, bien que certaines étoiles filantes peuvent être visibles à 400 ou 600 km au-dessus du sol. Les étoiles filantes ont deux origines : les étoiles filantes sporadiques sont créées par des poussières d'astéroïdes, les étoiles filantes d'essaims sont issues de la poussière libérée par les comètes dont la Terre coupe la trajectoire.



Les météorites
Une météorite est un corps solide naturel d'origine extraterrestre à qui sa traversée dans l'atmosphère n'a pas fait perdre toute sa masse et qui atteint la surface de la Terre ou d'un autre astre (planète, exoplanète, satellite naturel, astéroïde), le corps rocheux ou ferreux n'ayant pas été complètement volatilisé lors de l'impact avec cette surface. La majorité des météorites proviennent de petits corps célestes du Système solaire appelés météoroïdes (99,8 % des météorites analysées proviennent de fragments d'astéroïdes, quelques centaines de spécimens sont d'origine lunaire ou martienne), elles sont plus rarement produites par l'impact de gros astéroïdes. La traînée lumineuse produite par l'entrée dans l'atmosphère du météoroïde à des vitesses de l'ordre de dizaines de km/s s'appelle un météore qui est soit une étoile filante (petit météoroïde dont la combustion illumine le ciel la nuit), soit un bolide (gros météoroïde brillant assez pour être visible même le jour), ce météore lumineux s'éteignant à une altitude le plus souvent de 20 km et prenant le nom de météorite lorsque son ablation dans la troposphère n'est pas complète et qu'il atteint le sol en chute libre. La réaction de la météorite lors de son contact avec l'atmosphère et ensuite éventuellement avec le sol peut se traduire par un champ de dispersion. Le chasseur de météorites distingue les « chutes », météorites qu'on a vu tomber sur terre et qu'on a retrouvé peu après leur atterrissage, des « trouvailles », météorites découvertes par hasard sans que leur chute soit observée. Fin 2011, il y a environ 41 600 météorites classifiées (nom officiel validé) par la Meteoritical Society qui publie chaque année un catalogue des nouvelles météorites analysées, le Meteoritical Bulletin. Ce nombre augmente d’environ 1 500 chaque année.

Dernière modification le : 10/09/2017 @ 18:16
Catégorie : Aucune

Infos !

Réunion le 6 octobre

Atelier le 13 octobre

Jour de la Nuit le 14 octobre

International Observe the Moon Night le 28 octobre

Marathon de Messier dans la nuit du 17 au 18 mars


Nuit des Etoiles le 4 août